Preuve d'existence de dieu

Spiritualité ou philosophie - Métaphysique - Paranormal -Expériences spirituelles - Religions -Découverte de nouvelles pensées et de nouveaux horizons
Avatar du membre
Angelotin
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3419
Enregistré le : dim. 19 févr. 2012 05:12
Status : Hors ligne

Re: Preuve d'existence de dieu

Message non lu par Angelotin »

Une loi physique fonctionne de façon universelle même si l'on n'y croit pas. Une dites vérité surnaturelle qui serait supérieure aux lois physiques devrait fonctionner dix mille fois mieux, et non sur l'idée que cela fonctionne que si l'on y croit et de façon exclusive.
Image


Ni Dieu, Ni Maitre. Athéisme naturaliste et humaniste. l'auto gestion comme forme politique. L'écologie pour nous sauver. La vie comme une romance gothique!.
"Vous n'avez pas besoin de religion pour justifier l'amour, mais c'est le meilleur outil jamais inventé pour justifier la haine."

Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2073
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Status : Hors ligne

Re: Preuve d'existence de dieu

Message non lu par Proust »

Je ne crois pas en dieu et je ne crois pas à une vie après la mort ni à un jugement dernier ni aux religions ni aux prophètes. Le judaïsme comme le christianisme ou l'islam sont absurdes. Voici un livre de 139 pages sur le judaïsme.
http://leuwen.perso.neuf.fr/Israel-Sharak-religion.pdf
Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.

Avatar du membre
Hyunkel
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 172
Enregistré le : dim. 2 févr. 2014 16:09
Status : Hors ligne

Re: Preuve d'existence de dieu

Message non lu par Hyunkel »

un petit copier coller, qui m'a fait sourire


Il était une fois un monde où vivaient des êtres appelés humains. Ces êtres doués de raison sont capables d’explorer leur monde, de découvrir et de nommer des choses, de se poser des questions, d’émettre des hypothèses et d’y répondre à force de constat et de découvertes. Ces petits êtres possèdent un attribut qui leur est propre : le langage. L’humain peut ainsi communiquer des informations à son semblable grâce au langage. L’humain peut collecter des informations en les enregistrant dans des objets appelés livres et ce grâce à l’écriture, qui permet entre autres de graver ses pensées dans la matière. Ainsi, il partage son savoir aux autres humains qui à leur tour le transmettront à leur descendants.


Le savoir, la connaissance, repose sur des preuves concrètes et approuvées par tous. Un humain pourvu de sens critique peut se demander si ce qu’on lui apprend et ce qu’on considère comme acquis est vrai, ce qui est tout à fait légitime. Il s’agit même d’une force. On parle de savoir à partir du moment où cet individu peut vérifier par lui-même la véracité de telle ou telle bribe d’information qu’il remet en cause, avec ses propres moyens et si il possède l’envie et les outils pour.


L’eau boue à 100°C. Vous prenez une casserole remplie d’eau que vous mettez sur le feu. Avec quelques outils de mesure vous le constatez. Un humain situé au sommet d’une montagne constate qu’elle boue à 90°C. Alors c’était donc faux ? Par forcement seulement il faut chercher le pourquoi du comment. En analysant la situation on remarque qu’en fonction de l’altitude la température d’ébullition de ce liquide varie. Pourquoi l’altitude ? Car en fonction de l’altitude la pression atmosphérique change. On peut aller très loin ainsi. Quand nos technologies ne nous permettent plus de prouver un fait, on réfléchit et on émet des hypothèses se basant sur plusieurs connaissances. Une hypothèse aboutit à une nouvelle connaissance si elle s’avère juste et à la création d’une nouvelle hypothèse si elle est en réalité fausse.


Cependant un beau jour un humain décida d’amener à sa communauté une idée conçue par lui seul. De la même manière que prend une rumeur dans la société, son idée à lui est écoutée par certains. L’être humain possède des qualités et des défauts, la fainéantise intellectuelle en est une. De la même manière que lorsque vous constatez que l’eau boue à 100°C en la mesurant ou qu’elle n’est pas un poison en la buvant, vous pouvez tenter de constater par vous-même si l’information donnée par cet individu est juste ou non. Sinon vous pouvez choisir de croire cet individu et de l’écouter plus attentivement. Vous pouvez à votre tour relayer cette information à vos proches car elle vous plait et inculquer cette information à beaucoup plus de personnes.


Pourquoi les religions fonctionnent-elles si bien ?

Plus une rumeur est répandue, plus elle est puissante. Imaginez un monde où la totalité des humains qui le compose croient que l’eau est un poison. Peut-on prouver le contraire ? N’importe qui peut le constater en effet. Va-t-on l’accepter ? Probablement à force de constat, mais cela prendra du temps en fonction du nombre de personnes convaincues que l’eau est mortelle. Le problème dans notre monde c’est que les religions ne se limitent pas bêtement à savoir si un aliment est bon ou non. En effet il s’agit ici de savoir si Dieu existe. Dieu est le nom couramment utilisé pour désigner un être que personne n’a jamais vu et que personne ne verra probablement jamais. La plupart des religions aujourd’hui se basent sur toutes sortes de pratiques et de modes de vie de façon à rendre un culte à cet être suprême appelé Dieu. En effet il vaut mieux. Dieu veille sur vous, il vous protège, récompense les bons et puni les mauvais. Vous avez tout intérêt à être croyant, cela peut même vous apporter réconfort et bonheur.

La différence entre croyant et non croyant ? Aucune à proprement parler, nous vivons sur la même planète et nous sommes semblables. La seule différence réside à l’intérieur. Un croyant est adepte de ce qu’on nomme couramment la fainéantise intellectuelle. Un humain ne pouvant réfléchir par lui-même se tourne vers la facilité, qui est la religion. Déjà mise en place des milliers d'années avant sa naissance, il s'approprie une façon de penser préconçue pour lui éviter toute réflexion fatigante sur son monde. Ainsi, sans même apporter son propre jugement il choisit le chemin le plus simple, et se laisse facilement convaincre. Au lieu de se forger son propre opinion en tentant de comprendre son monde seul et en s’aidant des connaissances acquises par l’humanité, il suit tel un mouton les mêmes traces que ses aïeux, qui furent empreints eux aussi de ces mêmes convictions.


Pourquoi croyez-vous en dieu ? Comment vous est venue votre foi ?

Par le contact, le langage avec vos semblables. Comment vos semblables ont-ils obtenu cette foi en Dieu ? Par le contact avec leurs aïeux. On peut ainsi remonter très loin dans le temps jusqu’à l’origine de cette idéologie qui émane certainement d’un seul individu. L’eau boue à 100°C. Vous prenez une casserole remplie d’eau que vous faites chauffer sur le feu. Vous constatez que c’est vrai, de la même façon que le premier homme à l’avoir affirmé l’a fait. Dieu à façonner le monde dans lequel vous vivez, il existe et veille sur vous. Pouvez-vous le vérifier par vous-même ? Vous ne pouvez le prouver, mais puisqu’on vous le dit, c’est que ça doit être vrai. En religion on ne se pose pas ces questions, non, car c’est acquis. Acquis sans preuve.


Maintenant un petit exercice amusant. Vous êtes persuadés d’avoir une foi inébranlable ? Convaincu du plus profond de votre être que votre vision du monde est la bonne ? Et bien imaginez, juste un instant, que vous pouvez modifier le cours de l’histoire, du moins de votre histoire. Si vous seriez né en Israël, vous seriez probablement juif. Si votre lieu de naissance aurait été l’Arabie Saoudite, vous seriez probablement musulman. Si c’était l’Inde, vous seriez probablement hindouiste. Et c’est parce que vous êtes né aux Etats-Unis que votre religion est aujourd’hui le christianisme.
Votre foi n’est pas inspirée par une divine et constante vérité, c’est simplement de la géographie.


Pourquoi ce pavé n’aura servi à rien ?

Argumenter avec un croyant c’est comme jouer aux échecs. Vous façonnez prudemment votre jeu, vous évitez les pièges puis vous vous exposez. Vous maintenez une interaction délicate et évaluez les menaces et contre menaces. Puis vous finissez par penser que vous avez un sérieux avantage matériel. Malheureusement… vous ne gagnerez jamais face à quelqu’un qui ne comprend pas les règles du jeu.

Au fur et à mesure, vous vous rendrez compte que le débat tourne en rond, quelle que soit le problème posé sur la table. Exemple : (vous pouvez remplacer Bible par n’importe quels autres textes religieux de votre choix)

« La Bible est la parole de Dieu. »
« Mais comment peux-tu être sûr que c’est la parole de Dieu ? »
« Parce que la Bible nous l’enseigne. »
« Mais pourquoi croire en la Bible ? »
« Parce qu’elle est infaillible. »
« Comment sais-tu qu’elle est infaillible ? »
« Parce que la Bible est la parole de Dieu. »


Ainsi il est probable que la totalité des croyants lisant ceci n’évolueront pas dans leur façon de penser, un mur hermétique bloquant toute possibilité de contact et toute pensée rationnelle s’élèvera devant leur esprit afin de préserver intact leur croyance et leur foi. Soyez croyant, soyez bornés.


Pourquoi est-ce si important ?

Chacun est libre de penser ce qu’il veut, si ça lui plait après tout ? Si seulement la religion ne se résumait qu’à ça… Je ne vais pas partir là-dessus mais je suppose que tout le monde est conscient que la religion est plus un poison qu’autre chose. Quand cela sort de son contexte, qu’elle se mélange à la politique, qu’elle cause des guerres en tout genres… Ah la religion…

« Si vous gagnez, vous gagnez tout, si vous perdez vous ne perdez rien ! »

Excepté le droit de manger du porc, votre prépuce, du temps et de l’énergie, une partie de votre argent pour soutenir l’Eglise, les valeurs scientifiques et les dernières avancées médicales, les transfusions sanguines qui peuvent vous sauver la vie, les libertés des droits fondamentaux, votre égalité face au sexe opposé et votre dignité…

source de la lecture :
Modifié en dernier par Hyunkel le mar. 15 juil. 2014 21:51, modifié 1 fois.
"Moins un culte est raisonnable, plus on cherche à l'établir par la force"
Jean-Jacques Rousseau
"Quand on CROIT détenir la vérité, il faut SAVOIR qu'on le CROIT et non pas CROIRE que l'on SAIT."
(André Comte-Sponville)

Krinou
Maréchal d'islamla virtuel
Maréchal d'islamla virtuel
Messages : 9715
Enregistré le : mer. 28 déc. 2011 23:18
Twitter : Loin de BAC et de sa bouche d'égout
Status : Hors ligne

Re: Preuve d'existence de dieu

Message non lu par Krinou »

Bonsoir Hyunkel :)

Par respect pour l'auteur, la prochaine fois, évite de copier/coller tout son texte.
Mets quelques paragraphes et invite le lecteur à poursuivre la lecture en mettant le lien de l'article.
Merci d'éditer ton commentaire en mettant la source en bas.
LES RAISONS DE MON DÉPART DÉFINITIF D'iSLAMLA :

Avant de vous forger une opinion défavorable sur ma personne, suite aux propos malveillants d'un membre mal intentionné, merci de bien vouloir prendre le temps de lire, même partiellement, le topic dont vous trouverez le lien ci-dessous :

cette-fois-vous-dis-vraiment-adieu-peux ... t8188.html

Avatar du membre
Hyunkel
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 172
Enregistré le : dim. 2 févr. 2014 16:09
Status : Hors ligne

Re: Preuve d'existence de dieu

Message non lu par Hyunkel »

Krinou a écrit :Bonsoir Hyunkel :)

Par respect pour l'auteur, la prochaine fois, évite de copier/coller tout son texte.
Mets quelques paragraphes et invite le lecteur à poursuivre la lecture en mettant le lien de l'article.
Merci d'éditer ton commentaire en mettant la source en bas.

c'est un quote d'une discussion sur youtube, je ne sais pas si celui-ci provint du "youtubeur"
"Moins un culte est raisonnable, plus on cherche à l'établir par la force"
Jean-Jacques Rousseau
"Quand on CROIT détenir la vérité, il faut SAVOIR qu'on le CROIT et non pas CROIRE que l'on SAIT."
(André Comte-Sponville)

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21935
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Twitter : Paradis d'Allah au milieu des houris
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Preuve d'existence de dieu

Message non lu par yacoub »

@Mario

Avant du temps de Voltaire, il n y avait pas de partis politiques.

C'étaient les religions qui servaient de partis.

Ainsi Voltaire a dit, je cite de mémoire, un pays où il y a une seule religion c'est une dictature,
là où il n y a que deux religions c'est la guerre civile mais
s'il y a des centaine de religions c'est la paix et il donnait pour exemple les Amériques.

Moïse, Jésus et Mahomet ont tous les trois fait de la politique mais Moïse et Jésus ont été des dictateurs
alors que Jésus a refusé ce statut.

Aujourd"hui il y a :
-57 théocraties islamiques
-1 théocratie chrétienne
-1 théocratie juive

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21935
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Twitter : Paradis d'Allah au milieu des houris
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Preuve d'existence de dieu

Message non lu par yacoub »

Angelotin a écrit :est que l'enfer est sur terre avec des zones de purgatoire et de paradis.
Salut Mario et Myriam
Pour avoir une idée de ce que peut être l'enfer, il faut vivre dans un pays mahométan.

N’importe lequel même la Malaisie ou l'Indonésie.

Ça explique la volonté de presque tous d'émigrer vers le monde libre.

Quitte à vouloir reproduire en Occident ce qui les a amené à quitter Dar el islam
où chacun épie chacun et où le langage est grossier et vulgaire.

Rien que des "N.. ta mère" "yan'al hachoun yamek"
Dans la langue des mécréants, "j'insulte le vagin de ta mère"

Avatar du membre
mario
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1087
Enregistré le : sam. 23 déc. 2006 08:00
Status : Hors ligne

Re: Preuve d'existence de dieu

Message non lu par mario »

Angelotin a écrit :Une loi physique fonctionne de façon universelle même si l'on n'y croit pas. Une dites vérité surnaturelle qui serait supérieure aux lois physiques devrait fonctionner dix mille fois mieux, et non sur l'idée que cela fonctionne que si l'on y croit et de façon exclusive.
]


Mais d'où viennent ces lois physico-chimiques qui régissent l'univers ?
mario

" Si tu diffères de moi, loin de me léser tu m'enrichis." (Saint-Exupery).

Avatar du membre
omar
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 509
Enregistré le : mar. 4 mars 2014 12:02
Status : Hors ligne

Re: Preuve d'existence de dieu

Message non lu par omar »

On ne peut pas prouver que Dieu existe mais on ne peut pas prouver le contraire non plus. Les religions sont des créations humaines, toutes les religions sans exception pour moi.
«L'Occident n'oppose aucune idéologie à l'islamisme, sinon celle de l'argent»

Avatar du membre
mario
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1087
Enregistré le : sam. 23 déc. 2006 08:00
Status : Hors ligne

Re: Preuve d'existence de dieu

Message non lu par mario »

Angelotin a écrit :Une loi physique fonctionne de façon universelle même si l'on n'y croit pas.

Cela est évident ! Mais d'où vient cette loi physique ? D'où viennent toutes les lois physiques qui ont permis à notre monde d'être monde ? Là est la question !
mario

" Si tu diffères de moi, loin de me léser tu m'enrichis." (Saint-Exupery).

Avatar du membre
mario
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1087
Enregistré le : sam. 23 déc. 2006 08:00
Status : Hors ligne

Re: Preuve d'existence de dieu

Message non lu par mario »

omar a écrit :On ne peut pas prouver que Dieu existe mais on ne peut pas prouver le contraire non plus. Les religions sont des créations humaines, toutes les religions sans exception pour moi.


Sans une Pensée Créatrice , le monde ne serait pas !



BON NOËL à tous !
mario

" Si tu diffères de moi, loin de me léser tu m'enrichis." (Saint-Exupery).

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21935
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Twitter : Paradis d'Allah au milieu des houris
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Preuve d'existence de dieu

Message non lu par yacoub »

Bon noël à tous.

Jésus PSL n'est pas le 25 décembre. C'est le Pape Libellus en 374 qui décida que la Nativité du Christ se fêtera entre le 24 et le 25 décembre.

Un Grand Savant de l'islam : « Souhaiter Joyeux Noël c’est plus grave que tuer quelqu’un » !

Campagne contre la fête de Noël et de Yennayer à Alger

David Belhassen
  • A l'intention de ceux qui pensent que la date de naissance réelle de Yeshou'a (Jésus) importe peu.

    La précision historique est toujours importante et révèle beaucoup de choses. Je suis persuadé, après de longues recherches et analyses étymologiques, que Yeshou'a (Jésus) est un personnage réel (et non fictif). C'est à partir de certaines de ses paroles (les "loggias") qu'ont été rédigés (et quelque peu "brodés") les Evangiles.

    Il est donc important de savoir quand il est né ? Selon les Evangélistes Matthieu et Luc, il est né au printemps, à la fête de Pâque ! Or Jésus est également mort au printemps, à la fête de Pâque. Et d'ailleurs, durant les deux premiers siècles du christianisme, les Hébreux chrétiens fêtaient à la Pâque sa date de naissance, avant que l'Empereur romain Constantin impose la date de Noël (réminiscence des Saturnales).

    Il y avait à la date de la Pâque tout un symbolisme hébraïque du "renouveau" et de la "rédemption", lié à la fête de la récolte de l'orge, donc du printemps.
    Pour le "réformateur" qu'était Jésus, la fête de l'orge, du printemps et de la Pâque représentait donc ce "renouveau", cette "rédemption" et cette "libération".
    De plus, une longue tradition biblico-judaïque chez les Hébreux judaïsés de cette époque, disait que le "messie souffrant" mais libérateur devait naitre et mourir à la même saison et au même jour du calendrier ! Exactement comme Moïse, né et mort le même jour du calendrier !

    Faire naître Jésus un 24 décembre en hiver au lieu d'un 14 du mois du printemps-pâque, est certes une ouverture aux païens non Hébreux, mais terriblement réducteur d'un point de vue de la symbolique hébraïque (non moins païenne au départ).

    Je pense donc que les Evangélistes Matthieu et Luc n'auraient pas apprécié cet appauvrissement de leur message destiné avant tout au peuple Hébreu de Jésus, avant que d'être destiné aux autres peuples païens et à l'humanité entière.

Avatar du membre
mario
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1087
Enregistré le : sam. 23 déc. 2006 08:00
Status : Hors ligne

Re: Preuve d'existence de dieu

Message non lu par mario »

yacoub a écrit :Bon noël à tous.

...................

Je pense donc que les Evangélistes Matthieu et Luc n'auraient pas apprécié cet appauvrissement de leur message destiné avant tout au peuple Hébreu de Jésus, avant que d'être destiné aux autres peuples païens et à l'humanité entière.[/list]
Salut YACOUB. Je suis content de pouvoir te souhaiter à mon tour un bon Noël ....
mario

" Si tu diffères de moi, loin de me léser tu m'enrichis." (Saint-Exupery).

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21935
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Twitter : Paradis d'Allah au milieu des houris
Contact :
Status : Hors ligne

Re: Preuve d'existence de dieu

Message non lu par yacoub »

Merci Mario et à bientôt .


De l'ami David Belhassen, tunisien, trilingue français, hébreu, arabe.

  • Devant la pagaille qui règne concernant le jour de la naissance de Jésus : Noël hivernal du 25 décembre des Saturnales, Septembre automnal de la fête des Tabernacles, ou Printemps de la récolte de l'orge du 14 de la Pâque, je lui ai posé directement la question : Jésus, quel jour es-tu donc né, vains Dieux !?! Jésus ne s'est pas fâché de mon juron païen, et voici ce qu'il m'a répondu :

    "Tu sais David, c'est à Noël pardi, que diront à l'unisson plus d'un milliard de mes "fidèles" sur le globe. Mais une petite voix dit non ! La mienne.
    A cette petite voix fait écho un de mes biographes attitrés : Luc. Cela a l'air invraisemblable, et pourtant une lecture attentive d'un passage de son Évangile révèle noir sur blanc que je ne suis pas né dans la nuit du 24 au 25 décembre, et encore moins en septembre comme de nouveaux curés pseudo "modernes" l'affirment, mais à Pâque. Oui à Pâque ! Qu'est-ce qu'il y a ? Vous aimez pas les œufs en chocolat ?

    C'est aussi à Pâque que j'ai fêté ma 'Bar-Mitzvah' communion chez les Juifs). Chez nous, en Galilée, elle était fixée à l'âge de 12 ans, alors qu'en Judée, elle se faisait à 13 ans (et jusqu'aujourd'hui, c'est à cet âge qu'elle est fêtée dans les communautés juives). Et puisque ma communion a eu lieu à Pâque, qui est à la fois la commémoration de la sortie (légendaire) de la condition d'esclaves en Égypte et la fête agricole de la récolte de l'orge, cela signifie que je suis né au printemps (aux mois de Mars-Avril-Mai selon les différents calendriers de l'époque), mais sûrement pas en fin Décembre, au début de l'hiver, ou en septembre à l'automne.
    D'autant plus qu'un autre passage de Luc (ainsi que de Matthieu mon disciple un peu "artiste" sur les bords), raconte que la bergerie dans laquelle je serais né était vide. Il n'est nul besoin d'être expert en météo pour savoir qu'en décembre les nuits à Bethléem en Judée sont glaciales. Bethléem se trouve à 800 m d'altitude et croyez-moi, en hiver ça caille ! Aucun berger ne se serait risqué à mettre le nez dehors avec son troupeau. A fortiori, durant le vêlage où tout agneau mis bas hors de la bergerie y mourrait instantanément.

    La seule saison propice en Israël pour qu'un berger dorme avec son troupeau sous la belle étoile (celle du berger?) est le printemps. En effet, c'est alors que les agneaux sevrés sont à même de brouter l'herbe tendre qui a poussé après les pluies d'hiver. Ce qui est parfaitement en accord avec le climat et la nature de mon pays. Les bergers d'Israël devaient vite les engraisser afin d'atteindre le poids idéal pour le sacrifice pascal. Et là est justement la raison pour laquelle Luc et Matthieu s'attardent sur la date de ma naissance, quoique personnellement je ne leur ai rien demandé.
    Mais il y a un autre facteur qui vient à l'appui et étayent leur témoignage quant à ma naissance justement à Pâque : la date de ma mort !
    En effet, une ancienne tradition voulait que les "justes" du peuple Hébreu naissaient et mourraient le même jour de l'année. Je ne sais pas si je suis un "juste", mais -excusez du peu- mes premiers disciples ne s'y sont pas trompés, eux qui fêtaient l'anniversaire de ma naissance à Pâque, et cela jusqu'au III ème siècle. C'est également ce qu'affirmait un certain Tertullien, un évêque berbère d'Afrique du Nord qui a côtoyé des Hébreux judaïques qui lui ont "vendu la mèche".

    Mais alors pourquoi, quand, et comment le Noël hivernal est venu supplanter ma printanière Nativité ?! Pour le savoir, il nous faut faire une 'digression' vers Rome. Par une des ironies que l'Histoire m'a souvent réservé, le choix du 25 Décembre pour fêter ma naissance, est d'origine païenne. En effet, ce jour marquant le solstice d'hiver, était déjà célébré par les Romains, lors des 'Saturnales'. C'était aussi la fête du Dieu- Soleil qui triomphait des ténèbres car à partir du solstice d'hiver le jour commençait de nouveau à s'allonger au détriment de la nuit qui s'écourtait.

    Au IVème siècle, l'empereur Constantin qui persécutait ceux qui se disaient mes adeptes, "retourna sa veste" et se convertit subitement au… christianisme ! C'est lui qui transforma ce jour solennel pour les païens en Noël, à la mémoire de la naissance de "Jésus le Sauveur". J' t'en foutrait !

    Quant à mes frères Juifs, ils se sont carrément plantés. Une fois tombés dans le panneau romain qui me fit naître un 25 décembre, ils ont alors répandu la rumeur que le 1er janvier (le jour de l'An, donc) était la commémoration du jour de ma circoncision, celle où on me trancha le prépuce (qu'est-ce qu'il ne faut pas souffrir pour la postérité) !
    Foutaises ! D'ailleurs à l'époque le calendrier solaire ne possédait pas 31 jours en décembre ! C'est à l'égard de mes frères Juifs farfelus que j'aurais pu me paraphraser : "Mon père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu'ils disent ".

    Mais aujourd'hui, chers et chères facebookiens, je vous pose la question : Jusqu'à quand ce Noël romain du solstice d'hiver détrônera la Pâque hébraïque de l'équinoxe du printemps ? Quand viendra le jour où de nouveau vous fêterez l'anniversaire de ma naissance à la bonne date ?

    Faut-il donc que je revienne sur terre pour y mettre un peu d'ordre ?

    David Belhassen

Avatar du membre
mario
Adjudant Virtuel
Adjudant Virtuel
Messages : 1087
Enregistré le : sam. 23 déc. 2006 08:00
Status : Hors ligne

Re: Preuve d'existence de dieu

Message non lu par mario »

Mon cher YACOUB, Pour connaître la date de la conception de Jésus et donc celui de sa naissance, on part de la date de sa mort, le 25 mars. Si on part du principe que Jésus a vécu un nombre parfait d'année, 33 ans exactement, on peu partir du principe qu'il serait mort le jour anniversaire de sa conception. Si Jésus est mort le 25 mars, on peut donc dire qu'il a été conçu le 25 mars, jour choisi pour fête l'annonciation. Et puisque la grossesse de Marie n'a pu être que parfaite, elle aussi, si on calcul qu'elle a accouché 9 mois pile après le 25 mars, cela nous amène au 25 décembre, 9 mois après la pâques juive.

On sait que le rite de la Pâque juive contient une forte attente de la venue du Messie : en cette sainte nuit, le Peuple attend la venue du libérateur qui viendra triompher définitivement. Le Messie n’est pas venu de cette manière visible, mais c’est bien au cœur de la liturgie pascale que le Messie a pris chair dans l’intimité de Marie. C’est ainsi dans le contexte de la Pâque juive qu’il faut situer le récit de l’Annonciation.
mario

" Si tu diffères de moi, loin de me léser tu m'enrichis." (Saint-Exupery).

Répondre