La Bonne Nouvelle du Salut

Spiritualité ou philosophie - Métaphysique - Paranormal -Expériences spirituelles - Religions -Découverte de nouvelles pensées et de nouveaux horizons
Cl7
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 6
Enregistré le : mer. 8 sept. 2021 17:06
Status : Hors ligne

La Bonne Nouvelle du Salut

Message non lu par Cl7 »

Bonjour,

Je souhaiterai partager avec vous, la Bonne Nouvelle du Salut en Yeshoua (Jésus), notre Sauveur.

La Bonne Nouvelle, c'est que Dieu donne le Salut aux hommes (le pardon des péchés et la vie éternelle), par la Foi en Yeshoua (Jésus) le Messie, la repentance, et le baptême en Son nom.

En effet, dans la Bible (dans la loi), le pardon des péchés était accessible aux hommes, par le biais de sacrifices expiatoires d'animaux. Mais depuis la destruction du Temple, ces sacrifices expiatoires ne sont plus possibles. Et les sacrifices d'animaux hors de l'autel du Temple, sont interdits dans la loi. (Bible : Lévitique 17: 1-11).

C'est pourquoi le Seigneur Yeshoua (Jésus) était venu dans le monde, il y a 2000 ans : pour accomplir la loi et les prophètes.
Il avait donné Sa vie en sacrifice expiatoire, pour nous sauver. Pour que nous obtenions le Salut (le pardon des péchés et la vie éternelle).

Les textes des prophètes dans la Bible, en témoignent. Notamment, la prophétie d'Esaie 53. Comme on voit ci-dessous :

Esaïe 53 :
1 Qui a ajouté foi à l'annonce qui nous a été faite? Et à qui s'est révélé le bras de Dieu? 2 Il poussait devant lui, pareil à un faible rejeton, à une racine plantée dans un sol brûlé. Il n'avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, ni grâce pour nous le rendre aimable. 3 Méprisé, repoussé des hommes, homme de douleurs, expert en maladies, il était comme un objet dont on détourne le visage, une chose vile dont nous ne tenions nul compte. 4 Et pourtant ce sont nos maladies dont il était chargé, nos souffrances qu'il portait, alors que nous, nous le prenions pour un malheureux atteint, frappé par Dieu, humilié. 5 Et c'est pour nos péchés qu'il a été meurtri, par nos iniquités qu'il a été écrasé; le châtiment, gage de notre salut, pesait sur lui, et c'est sa blessure qui nous a valu la guérison.
6 Nous étions tous comme des brebis errantes, chacun se dirigeant de son côté, et Dieu a fait retomber sur lui notre crime à tous. 7 Maltraité, injurié, il n'ouvrait pas la bouche; pareil à l'agneau qu'on mène à la boucherie, à la brebis silencieuse devant ceux qui la tondent, il n'ouvrait pas la bouche. 8 Faute de protection et de justice, il a été enlevé. Qui pourrait décrire sa destinée? Car il s'est vu retrancher du pays des vivants, les coups qui le frappaient avaient pour cause les péchés des peuples. 9 On a mis sa sépulture avec celle des impies, son tombeau avec celui des [mauvais] riches, quoiqu'il n'eût fait aucun mal et qu'il n'y eût jamais de fraude dans sa bouche. 10 Mais Dieu a résolu de le briser, de l'accabler de maladies, voulant que, s'il s'offrait lui-même comme sacrifice expiatoire, il vît une postérité destinée à vivre de longs jours, et que l'œuvre de l'Eternel prospérât dans sa main. 11 Délivré de l'affliction de son âme, il jouira à satiété du bonheur; par sa sagesse le juste, mon serviteur, fera aimer la justice à un grand nombre et prendra la charge de leurs iniquités. 12 C'est pourquoi je lui donnerai son lot parmi les grands; avec les puissants il partagera le butin, parce qu'il s'est livré lui-même à la mort et s'est laissé confondre avec les malfaiteurs, lui, qui n'a fait que porter le péché d'un grand nombre et qui a intercédé en faveur des coupables.


Après Son sacrifice expiatoire, Il était ressuscité le 3ème jour. Puis était remonté auprès de Dieu.
Et Il est assis à la droite de Dieu, jusqu'au jour où Il reviendra, depuis les nuées des cieux. Les textes des prophètes dans la Bible, en témoignent. (Psaumes 16, Psaumes 110)


Pour recevoir le Salut, il faut donc se repentir de ses péchés, avoir foi en Yeshoua (Jésus) le Messie, et se faire baptiser en Son nom.

Le Seigneur Yeshoua (Jésus) avait dit, dans les Évangiles :

Luc 4 : 14-21
Yeshoua (Jésus), revêtu de la puissance de l'Esprit, retourna en Galilée, et sa renommée se répandit dans tout le pays d'alentour. 4.15 Il enseignait dans les synagogues, et il était glorifié par tous. 4.16 Il se rendit à Nazareth, où il avait été élevé, et, selon sa coutume, il entra dans la synagogue le jour du shabbat. Il se leva pour faire la lecture, 4.17 et on lui remit le livre du prophète Ésaïe.
L'ayant déroulé, il trouva l'endroit où il était écrit: 4.18 L'Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu'il m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, 4.19 Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés, pour publier une année de grâce de l’Éternel. 4.20 Ensuite, il roula le livre, le remit au serviteur, et s'assit. Tous ceux qui se trouvaient dans la synagogue avaient les regards fixés sur lui. 4.21 Alors il commença à leur dire: Aujourd'hui cette Parole de l'écriture, que vous venez d'entendre, est accomplie.

Luc 15 : 3-10
15.3 Mais il leur dit cette parabole: 15.4 Quel homme d'entre vous, s'il a cent brebis, et qu'il en perde une, ne laisse les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller après celle qui est perdue, jusqu'à ce qu'il la retrouve? 15.5 Lorsqu'il l'a retrouvée, il la met avec joie sur ses épaules,
15.6 et, de retour à la maison, il appelle ses amis et ses voisins, et leur dit: Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé ma brebis qui était perdue.
15.7 De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance.
15.8 Ou quelle femme, si elle a dix drachmes, et qu'elle en perde une, n'allume une lampe, ne balaie la maison, et ne cherche avec soin, jusqu'à ce qu'elle la retrouve? 15.9 Lorsqu'elle l'a retrouvée, elle appelle ses amies et ses voisines, et dit: Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé la drachme que j'avais perdue. 15.10 De même, je vous le dis, il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent.

Mathieu 11
Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.
11.29 Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. 11.30 Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.

Luc 22
L'heure étant venue, il se mit à table, et les apôtres avec lui. 22.15 Il leur dit: J'ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir; 22.16 car, je vous le dis, je ne la mangerai plus, jusqu'à ce qu'elle soit accomplie dans le royaume de Dieu. 22.17 Et, ayant pris une coupe et rendu grâces, il dit: Prenez cette coupe, et distribuez-la entre vous; 22.18 car, je vous le dis, je ne boirai plus désormais du fruit de la vigne, jusqu'à ce que le royaume de Dieu soit venu.
Ensuite il prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant: Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi. Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous.

Jean 10: 9-11
Jésus leur dit encore: En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. 8Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands; mais les brebis ne les ont point écoutés. 9Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. 10 Le voleur ne vient que pour dérober, égorger, et détruire ; moi, je suis venu, afin que les brebis aient la vie. Et qu'elles soient dans l'abondance. 11 Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie, pour ses brebis.

Jean 10:
17 Le Père m'aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre. 18 personne ne me l'ôte, mais je la donne de moi-même; j'ai le pouvoir de la donner, et j'ai le pouvoir de la reprendre: tel est l'ordre que j'ai reçu de mon père.

Jean 14
Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. 2 Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. 3 Et, lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. 4 Vous savez où je vais, et vous en savez le chemin. 5 Thomas lui dit: Seigneur, nous ne savons où tu vas; comment pouvons-nous en savoir le chemin? 6 Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.

Marc 1: 14
Après que Jean eut été livré, Jésus alla dans la Galilée, prêchant l’Évangile de Dieu. Il disait : Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la Bonne nouvelle.

Mathieu 4 : 17
Dès ce moment, Jésus commença à prêcher et à dire : Repentez-vous, car le royaume des cieux, est proche.


Et Ses apôtres avaient dit, dans la Bible :

Jean 3: 16
Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. 17 Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. 18 Celui qui croit en lui n'est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

Actes 17 : 30
Dieu, sans tenir compte des temps d'ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu'ils aient à se repentir, 17.31 parce qu'il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l'homme qu'il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine, en le ressuscitant des morts.

Actes 4 : 12
Il n’y a de Salut en aucun autre ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.

Actes 2.37-39
Après avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons-nous? Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint Esprit. 2.39 Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.


Ps: (pour lire la Bible en ligne)
La Bible en français : https://info-bible.org/lsg/INDEX.html
La Bible en arabe (للكتاب المقدس) : http://pdf.lu/3Xb7/

(Bonne journée).


Avatar du membre
marmhonie
Police Militaire Virtuel
Police Militaire Virtuel
Messages : 902
Enregistré le : dim. 29 janv. 2017 22:30
Status : Hors ligne

Re: La Bonne Nouvelle du Salut

Message non lu par marmhonie »

Il s'agit d'un copié/collé d'un autre forum :
https://www.yabiladi.com/forum/bonne-no ... 05533.html

J'ajoute que la Bible n'est pas la loi. Elle l'est uniquement pour le rabbinisme orthodoxe et avec le Coran pour l'islamisme intégriste. Les lois sont celles du pays de résidence. Tout communautarisme est extrêmement dangereux puisqu'il détruit les fondements de nos démocraties.

Il n'y a pas plus de livre tombé du ciel que de lois "divines" elles aussi tombées du ciel. Il y a des créations humaines, des totalitarismes qui s'opposent aux droits de l'homme et du citoyen.
Image
(on clique sur la signature)
Bakhoor
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 12
Enregistré le : mer. 20 janv. 2021 17:35
Status : Hors ligne

Re: La Bonne Nouvelle du Salut

Message non lu par Bakhoor »

marmhonie a écrit : dim. 26 sept. 2021 03:39 Il s'agit d'un copié/collé d'un autre forum :
https://www.yabiladi.com/forum/bonne-no ... 05533.html

J'ajoute que la Bible n'est pas la loi. Elle l'est uniquement pour le rabbinisme orthodoxe et avec le coran rose que vous trouverez ici pour l'islamisme intégriste. Les lois sont celles du pays de résidence. Tout communautarisme est extrêmement dangereux puisqu'il détruit les fondements de nos démocraties.

Il n'y a pas plus de livre tombé du ciel que de lois "divines" elles aussi tombées du ciel. Il y a des créations humaines, des totalitarismes qui s'opposent aux droits de l'homme et du citoyen.
Bonjour je ne suis pas forcément d'accord avec vos dires, avez-vous déjà eu l'occasion de lire le coran par exemple ?
Bakhoor
Recrue pour la Paix
Recrue pour la Paix
Messages : 12
Enregistré le : mer. 20 janv. 2021 17:35
Status : Hors ligne

Re: La Bonne Nouvelle du Salut

Message non lu par Bakhoor »

Cl7 a écrit : mer. 22 sept. 2021 21:05 Bonjour,

Je souhaiterai partager avec vous, la Bonne Nouvelle du Salut en Yeshoua (Jésus), notre Sauveur.

La Bonne Nouvelle, c'est que Dieu donne le Salut aux hommes (le pardon des péchés et la vie éternelle), par la Foi en Yeshoua (Jésus) le Messie, la repentance, et le baptême en Son nom.

En effet, dans la Bible (dans la loi), le pardon des péchés était accessible aux hommes, par le biais de sacrifices expiatoires d'animaux. Mais depuis la destruction du Temple, ces sacrifices expiatoires ne sont plus possibles. Et les sacrifices d'animaux hors de l'autel du Temple, sont interdits dans la loi. (Bible : Lévitique 17: 1-11).

C'est pourquoi le Seigneur Yeshoua (Jésus) était venu dans le monde, il y a 2000 ans : pour accomplir la loi et les prophètes.
Il avait donné Sa vie en sacrifice expiatoire, pour nous sauver. Pour que nous obtenions le Salut (le pardon des péchés et la vie éternelle).

Les textes des prophètes dans la Bible, en témoignent. Notamment, la prophétie d'Esaie 53. Comme on voit ci-dessous :

Esaïe 53 :
1 Qui a ajouté foi à l'annonce qui nous a été faite? Et à qui s'est révélé le bras de Dieu? 2 Il poussait devant lui, pareil à un faible rejeton, à une racine plantée dans un sol brûlé. Il n'avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, ni grâce pour nous le rendre aimable. 3 Méprisé, repoussé des hommes, homme de douleurs, expert en maladies, il était comme un objet dont on détourne le visage, une chose vile dont nous ne tenions nul compte. 4 Et pourtant ce sont nos maladies dont il était chargé, nos souffrances qu'il portait, alors que nous, nous le prenions pour un malheureux atteint, frappé par Dieu, humilié. 5 Et c'est pour nos péchés qu'il a été meurtri, par nos iniquités qu'il a été écrasé; le châtiment, gage de notre salut, pesait sur lui, et c'est sa blessure qui nous a valu la guérison.
6 Nous étions tous comme des brebis errantes, chacun se dirigeant de son côté, et Dieu a fait retomber sur lui notre crime à tous. 7 Maltraité, injurié, il n'ouvrait pas la bouche; pareil à l'agneau qu'on mène à la boucherie, à la brebis silencieuse devant ceux qui la tondent, il n'ouvrait pas la bouche. 8 Faute de protection et de justice, il a été enlevé. Qui pourrait décrire sa destinée? Car il s'est vu retrancher du pays des vivants, les coups qui le frappaient avaient pour cause les péchés des peuples. 9 On a mis sa sépulture avec celle des impies, son tombeau avec celui des [mauvais] riches, quoiqu'il n'eût fait aucun mal et qu'il n'y eût jamais de fraude dans sa bouche. 10 Mais Dieu a résolu de le briser, de l'accabler de maladies, voulant que, s'il s'offrait lui-même comme sacrifice expiatoire, il vît une postérité destinée à vivre de longs jours, et que l'œuvre de l'Eternel prospérât dans sa main. 11 Délivré de l'affliction de son âme, il jouira à satiété du bonheur; par sa sagesse le juste, mon serviteur, fera aimer la justice à un grand nombre et prendra la charge de leurs iniquités. 12 C'est pourquoi je lui donnerai son lot parmi les grands; avec les puissants il partagera le butin, parce qu'il s'est livré lui-même à la mort et s'est laissé confondre avec les malfaiteurs, lui, qui n'a fait que porter le péché d'un grand nombre et qui a intercédé en faveur des coupables.


Après Son sacrifice expiatoire, Il était ressuscité le 3ème jour. Puis était remonté auprès de Dieu.
Et Il est assis à la droite de Dieu, jusqu'au jour où Il reviendra, depuis les nuées des cieux. Les textes des prophètes dans la Bible, en témoignent. (Psaumes 16, Psaumes 110)


Pour recevoir le Salut, il faut donc se repentir de ses péchés, avoir foi en Yeshoua (Jésus) le Messie, et se faire baptiser en Son nom.

Le Seigneur Yeshoua (Jésus) avait dit, dans les Évangiles :

Luc 4 : 14-21
Yeshoua (Jésus), revêtu de la puissance de l'Esprit, retourna en Galilée, et sa renommée se répandit dans tout le pays d'alentour. 4.15 Il enseignait dans les synagogues, et il était glorifié par tous. 4.16 Il se rendit à Nazareth, où il avait été élevé, et, selon sa coutume, il entra dans la synagogue le jour du shabbat. Il se leva pour faire la lecture, 4.17 et on lui remit le livre du prophète Ésaïe.
L'ayant déroulé, il trouva l'endroit où il était écrit: 4.18 L'Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu'il m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, 4.19 Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés, pour publier une année de grâce de l’Éternel. 4.20 Ensuite, il roula le livre, le remit au serviteur, et s'assit. Tous ceux qui se trouvaient dans la synagogue avaient les regards fixés sur lui. 4.21 Alors il commença à leur dire: Aujourd'hui cette Parole de l'écriture, que vous venez d'entendre, est accomplie.

Luc 15 : 3-10
15.3 Mais il leur dit cette parabole: 15.4 Quel homme d'entre vous, s'il a cent brebis, et qu'il en perde une, ne laisse les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller après celle qui est perdue, jusqu'à ce qu'il la retrouve? 15.5 Lorsqu'il l'a retrouvée, il la met avec joie sur ses épaules,
15.6 et, de retour à la maison, il appelle ses amis et ses voisins, et leur dit: Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé ma brebis qui était perdue.
15.7 De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance.
15.8 Ou quelle femme, si elle a dix drachmes, et qu'elle en perde une, n'allume une lampe, ne balaie la maison, et ne cherche avec soin, jusqu'à ce qu'elle la retrouve? 15.9 Lorsqu'elle l'a retrouvée, elle appelle ses amies et ses voisines, et dit: Réjouissez-vous avec moi, car j'ai retrouvé la drachme que j'avais perdue. 15.10 De même, je vous le dis, il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent.

Mathieu 11
Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.
11.29 Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. 11.30 Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.

Luc 22
L'heure étant venue, il se mit à table, et les apôtres avec lui. 22.15 Il leur dit: J'ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir; 22.16 car, je vous le dis, je ne la mangerai plus, jusqu'à ce qu'elle soit accomplie dans le royaume de Dieu. 22.17 Et, ayant pris une coupe et rendu grâces, il dit: Prenez cette coupe, et distribuez-la entre vous; 22.18 car, je vous le dis, je ne boirai plus désormais du fruit de la vigne, jusqu'à ce que le royaume de Dieu soit venu.
Ensuite il prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant: Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi. Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous.

Jean 10: 9-11
Jésus leur dit encore: En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. 8Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands; mais les brebis ne les ont point écoutés. 9Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. 10 Le voleur ne vient que pour dérober, égorger, et détruire ; moi, je suis venu, afin que les brebis aient la vie. Et qu'elles soient dans l'abondance. 11 Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie, pour ses brebis.

Jean 10:
17 Le Père m'aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre. 18 personne ne me l'ôte, mais je la donne de moi-même; j'ai le pouvoir de la donner, et j'ai le pouvoir de la reprendre: tel est l'ordre que j'ai reçu de mon père.

Jean 14
Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. 2 Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. 3 Et, lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. 4 Vous savez où je vais, et vous en savez le chemin. 5 Thomas lui dit: Seigneur, nous ne savons où tu vas; comment pouvons-nous en savoir le chemin? 6 Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.

Marc 1: 14
Après que Jean eut été livré, Jésus alla dans la Galilée, prêchant l’Évangile de Dieu. Il disait : Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la Bonne nouvelle.

Mathieu 4 : 17
Dès ce moment, Jésus commença à prêcher et à dire : Repentez-vous, car le royaume des cieux, est proche.


Et Ses apôtres avaient dit, dans la Bible :

Jean 3: 16
Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. 17 Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. 18 Celui qui croit en lui n'est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

Actes 17 : 30
Dieu, sans tenir compte des temps d'ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu'ils aient à se repentir, 17.31 parce qu'il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l'homme qu'il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine, en le ressuscitant des morts.

Actes 4 : 12
Il n’y a de Salut en aucun autre ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.

Actes 2.37-39
Après avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons-nous? Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint Esprit. 2.39 Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.


Ps: (pour lire la Bible en ligne)
La Bible en français : https://info-bible.org/lsg/INDEX.html
La Bible en arabe (للكتاب المقدس) : http://pdf.lu/3Xb7/

(Bonne journée).
Bonjour connaissez-vous des textes de l'evangile ?
Répondre