la tunisie!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres subdivisions du forum - Exprimez vous et débattez entre vous - dans le respect de l'autre.
Avatar du membre
majin
Sergent Virtuel
Sergent Virtuel
Messages : 615
Enregistré le : mer. 9 janv. 2013 11:21
Status : Hors ligne

Re: Tunisie : funérailles de l’opposant Chokri Belaïd

Message non lu par majin »

Yacoub a écrit :Mahomt est mort un jeudi, il a demandé à être mis sur le toit de sa maison car il était persuadé que l'ange Gabriel allait arriver avec Bourak pour le transporter au ciel, le lundi est arrivé sans que l'ange ne se présente et Mahomet commençait à se décomposer.

Il a fallu l'enterrer, je ne sais pas à quelle heure.
MDR et il n'y a pas eu d'apostasies en masse apres cet evenement ?



Avatar du membre
Donia
Status : Hors ligne

Re: Tunisie : funérailles de l’opposant Chokri Belaïd

Message non lu par Donia »

Oh que si il y en a eu, après la mort du gourou satanique (tiens je parle comme Yacoub maintenant :lollol ) tout le monde était soulagé et a apostasié, mais le calife a fait tuer tous les apostats, le sheik "el crado oui" :mrgreen: a d'ailleurs dit récemment à la télé arabe que sans cette répression, l'islam serait mort avec son fondateur.... Dommage :twisted:

Krinou
Maréchal d'islamla virtuel
Maréchal d'islamla virtuel
Messages : 9715
Enregistré le : mer. 28 déc. 2011 23:18
Twitter : Loin de BAC et de sa bouche d'égout
Status : Hors ligne

Re: Tunisie : funérailles de l’opposant Chokri Belaïd

Message non lu par Krinou »

Donia a écrit :Oh que si il y en a eu, après la mort du gourou satanique (tiens je parle comme Yacoub maintenant :lollol )
Par la lune fendue ! C'est vrai que tu te yacoubise. :lol:
LES RAISONS DE MON DÉPART DÉFINITIF D'iSLAMLA :

Avant de vous forger une opinion défavorable sur ma personne, suite aux propos malveillants d'un membre mal intentionné, merci de bien vouloir prendre le temps de lire, même partiellement, le topic dont vous trouverez le lien ci-dessous :

cette-fois-vous-dis-vraiment-adieu-peux ... t8188.html

Avatar du membre
Donia
Status : Hors ligne

Re: Tunisie : funérailles de l’opposant Chokri Belaïd

Message non lu par Donia »

:lollol :lollol :lollol

Avatar du membre
BrokenChains
Caporal Virtuel
Caporal Virtuel
Messages : 233
Enregistré le : sam. 27 juil. 2013 01:13
Status : Hors ligne

Re: Tunisie : funérailles de l’opposant Chokri Belaïd

Message non lu par BrokenChains »

Yacoub a écrit :Mahomt est mort un jeudi, il a demandé à être mis sur le toit de sa maison car il était persuadé que l'ange Gabriel allait arriver avec Bourak pour le transporter au ciel, le lundi est arrivé sans que l'ange ne se présente et Mahomet commençait à se décomposer.

Il a fallu l'enterrer, je ne sais pas à quelle heure.
Hahaha, énorme! :lol: Tu peux donner la source steplait, histoire de pouvoir le ressortir en cas de besoin :twisted:

Donia a écrit : le sheik "el crado oui" :mrgreen:
MDR :mdr3:
http://youtu.be/YMsg4LQM0BI

Le topic "Tunisie: Chokri Belaïd assassiné" a été fusionné avec le topic "Tunisie : funérailles de l’opposant Chokri Belaïd".
Si on me demande quelle est ma doctrine,
Elle est claire:
Ne suis-je pas, comme les autres,
Un imbécile?- Al Maari

Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5387
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Twitter : france
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie et le califat

Message non lu par nexus »

Après la démonstration de force des partisans du régime tunisien, samedi 3 août dans la rue, l'opposition s’est mobilisée mardi 6 août. Ses slogans : la démission du gouvernement et la dissolution de l'Assemblée constituante. En plein bras de fer entre l’opposition et Ennahda, le parti islamiste majoritaire, le président de la Constituante Mustapha Ben Jaafar, a annoncé la suspension des travaux de son assemblée, en attendant des négociations de sortie de crise. Ce mercredi, Ennahda a accepté cette suspension.

http://www.rfi.fr/afrique/20130807-tuni ... nstituante
L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

Avatar du membre
yacoub
Être-soi-meme
Être-soi-meme
Messages : 21935
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2005 08:00
Twitter : Paradis d'Allah au milieu des houris
Contact :
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie et le califat

Message non lu par yacoub »

  • Les forces tunisiennes ont capturé un "dangereux" terroriste présumé dans la région de Kef, a rapporté Tunisie Numérique mercredi 7 août.

    Cet homme non identifié appartiendrait à Okba Ibn Nafaa, une brigade d'al-Qaïda. Il a été arrêté mardi soir chez lui, à Tajerouine. Son fils a aussi été arrêté.

Source

Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5387
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Twitter : france
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie et le califat

Message non lu par nexus »

Enadha peut être hors du pouvoir en Tunisie si seulement ça pouvait être vrai.?

Tunisie: les islamistes disent faire une concession clé

Tunis (AFP) - 22.08.2013 18:10
Les islamistes dirigeant le gouvernement tunisien ont dit jeudi être prêts à négocier avec l'opposition sur la base d'un document prévoyant leur retrait du pouvoir pour sortir de la crise politique qui mine la Tunisie depuis un mois.
http://www.tv5.org/cms/chaine-francopho ... ee0368.xml
L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

Maried
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5882
Enregistré le : mer. 2 sept. 2009 15:19
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie et le califat

Message non lu par Maried »

La Tunisie à la veille de la guerre civile (article retiré du journal Le Monde)
Cet article va à l’encontre de la politique du gouvernement Hollande, non seulement à l’égard de la Tunisie mais également et peut-être davantage à l’égard de l’Égypte. Car les informations et les conclusions qui concernent la Tunisie sont par le fait même applicables à l’Égypte, et remettent en question l’attitude inamicale et les mesures prises par le gouvernement de la France contre ce pays.

Il a été publié ce matin au site du quotidien « Le Monde » et retiré quelques heures après sans autres explications de la rédaction du journal français. Un fait assez rare…
L’Institut Tunisien des Relations Internationales (ITRI) a décidé de le publier dans son intégralité. Voici le texte du journaliste Michel Le Tallec.


____________________
La Tunisie se trouve une fois de plus à la croisée des chemins. Mise en place d’un processus électif démocrate, ou dictature religieuse imposée par les Frères musulmans d’Ennahda ?

Le processus enclenché depuis janvier 2011 s’accélère brutalement, avec le meurtre de Mohamed Brahmi, député et fondateur de la Gauche nationaliste tunisienne, deuxième assassinat politique depuis le début 2013, après celui de Chokri Belaid, avocat et président du Front populaire tunisien.
Un sit in de l’opposition démocrate se tient tous les soirs, au Bardo, à Tunis, à proximité du siège de l’assemblée nationale constituante tunisienne, depuis une quinzaine de jours. Une manifestation monstre a rassemblé dans Tunis, le samedi 3 août, plus de 450 000 personnes, selon un comptage effectué à partir de données de satellites, par le Pentagone (source CNN). Les proches de Chokri Belaid et de Mohamed Brahmi, accusent Ennahda et son leader, le cheikh Rachid Ghannouchi, d’être derrière les assassinats politiques des deux leaders démocrates.

Rachid Ghannouchi, vrai maître de la Tunisie, depuis la venue d’Ennahda au pouvoir en 2011, est connu pour ses liens actifs avec le FIS, parti des islamistes algériens, et s’est impliqué directement dans des attentats en Tunisie, sous Ben Ali. .La frontière entre les Frères musulmans et les mouvances islamistes extrémistes, dont les djihadistes d’Al Qaida, est poreuse. Les Frères musulmans, que ce soit en Tunisie ou en Égypte, ont un contact permanent avec le bras armé islamiste que représentent ces mouvances pratiquant la violence au nom de l’islam.

Quant à Hamadi Jebali, secrétaire général d’Ennahda, il faut rappeler que c’est un islamiste pur et dur, et que, comme Rachid Ghanouchi, il veut pour la Tunisie une dictature religieuse basée sur une shaaria restrictive et liberticide, particulièrement à l’égard des femmes, ramenant l’islam aux interdits du VIIe siècle. Dénonçant la mobilisation actuelle de l’opposition démocrate, Hamadi Jebali veut donner le change : « Ce n’est pas seulement la Tunisie qui bouge, c’est une même tendance, un même cyclone, partout à l’œuvre, en Egypte, en Libye ou au Yemen, voire même en Syrie, pour liquider le Printemps arabe » (…) derrière cette apparence de conciliation, c’est toujours la Choura (conseil du parti) d’Ennahda qui dirige en sous-main la Tunisie, encadrant le gouvernement d’une manière stricte.(…)

Ennahda n’a pas respecté l’échéance d’octobre 2012, date à laquelle auraient du avoir lieu de nouvelles élections, et bloque la rédaction de la constitution, au cœur de laquelle il veut inscrire la primauté de l’islam et de la shaaria. Le parti islamiste a infiltré l’armée, la police (créant une police parallèle islamiste), la justice, et tous les corps de l’Etat. L’islamisation est déjà là en Tunisie, et il ne manque plus qu’une phase de pure violence afin que les Frères musulmans de Tunisie instaurent leur dictature religieuse.

Dans son prêche de l’Aïd, le cheikh Rachid Ghannouchi a ouvert la voie à la guerre civile en Tunisie. Il a insisté sur la valeur du sacrifice : « le sacrifice de soi », « le sacrifice des enfants », « le sacrifice de tout ce que l’on possède », « le sacrifice au nom de Dieu », mettant en exergue l’égorgement, au nom de la religion. Contre la scission actuelle entre islamistes et démocrates, qu’il qualifie de « débandade sociale » (al tadefaa al mojtamaî), Rachid Ghannouchi a incité les islamistes à se préparer à l’affrontement, à partir des exemples égyptien, syrien et palestinien.

Le pire est donc possible en Tunisie et il est temps que le gouvernement français, et François Hollande, arrêtent de se prêter au double jeu des islamistes d’Ennahda. Les Frères musulmans ne veulent pas de la démocratie, incompatible avec leur vision d’une société régie par le Coran. A partir de ce postulat, on doit arrêter de les crédibiliser et de les traiter comme des démocrates respectables.

Source : Institut Tunisien des Relations Internationales
"Qui n'empêche pas le mal le favorise"
Cicéron
_________________________________________________
ImageImageImage
ImageImage

Avatar du membre
Donia
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie et le califat

Message non lu par Donia »

TUNISIE : un député d'Ennahda prêt à prendre en charge tous les petits bâtards à naitre du Djihad Nikah :shock:
Habib Ellouze prêt à prendre en charge les jeunes filles revenant du jihad du nikah

21/09/2013 21:29

Le député d’Ennahdha, Habib Ellouze, est prêt à prendre en charge les jeunes filles de retour du jihad du nikah et de donner son nom aux enfants illégitimes qui naîtraient de leurs pratiques sexuelles avec les combattants en Syrie.

C’est ce que rapporte l'agence de presse à tendance islamiste, Binaa News, aujourd’hui 21septembre. Selon la même source, Ellouze appellerait tous les Tunisiens à faire de même et demanderait à l’Assemblée nationale constituante de mettre en place une loi garantissant les droits de ces jeunes filles et interdisant d’éventuelles poursuites judiciaires contre elles.

Rappelons que cette forme de jihad est au centre des débats, depuis que le sujet a été abordé d’une manière officielle par le ministre de l’Intérieur, Lotfi Ben Jeddou, le 19 septembre, à l’ANC.

http://www.businessnews.com.tn/habib-el ... 20,40995,3
Voilà maintenant, la prochaine génération de djihadiste est assurée, merci Habib Ellouze. :twisted:
Voilà qui va encourager encore d'autres poufiasses à aller se faire exploser le fion en Syrie :twisted:

Avatar du membre
jug
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3443
Enregistré le : jeu. 3 sept. 2009 21:53
Twitter : Algerie
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie et le califat

Message non lu par jug »

La Tunisie commence à inquiéter et pourtant c'est un tout petit pays.
http://www.elwatan.com/actualite/la-lut ... 95_109.php
Les pauvres gens deviennent souvent les plus grands salauds.

Avatar du membre
Donia
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie et le califat

Message non lu par Donia »

Un tout petit pays dont l'emplacement géographique est stratégiquement convoité, qui est aux mains d'islamistes qui qui cirent les babouches des rois pétroliers arabes et sont en faveur du califat :twisted: Ca suffit en effet pour inquiéter malgré les faibles ressources du pays et sa petite taille...
J'espère que la Tunisie n'aura pas à connaître les années noires que l'Algérie a connu pour comprendre et se réveiller avant qu'il ne soit trop tard.... :(
Merci Jug, pour l'article :)

Avatar du membre
Angelotin
Lieutenant Virtuel
Lieutenant Virtuel
Messages : 3419
Enregistré le : dim. 19 févr. 2012 05:12
Status : Hors ligne

ça dé-rap en Tunisie!

Message non lu par Angelotin »

Deux rappeurs tunisiens condamnés à de la prison ferme pour une chanson

Les rappeurs, Ala Yaacoubi, alias Weld El 15, et Ahmed Ben Ahmed, alias Klay BBJ, ont été condamnés et jugés sans avoir été prévenus du procès, ni informés de leur inculpation pour outrage à des fonctionnaires, atteinte aux bonnes mœurs et diffamation.*

Outre les poursuites contre des rappeurs, plusieurs affaires ont laissé un goût amer aux défenseurs des droits de l’Homme. Le militant athée Jabbeur Mejri a été condamné en mars 2012 à sept ans et demi de prison pour avoir publié sur sa page Facebook des caricatures du prophète Mahomet. Un autre jeune, Ghazi Beji, condamné à la même peine, a obtenu l’asile politique en France.

La justice tunisienne est une putain à la solde des islamistes et ses policiers sont leurs chiens de garde.
Le rap n'est que là pour le rappeler et dire la vérité.
http://www.youtube.com/watch?v=AOxkWvg5Gno
Le rap sera là pour te dénoncer. Injustice, procédures bafoués, liberté bouclée. Le peuple se révoltera, encore et encore.
Toi, le Tunisien, ne te décourage, regarde aux usa, le systême blanc oppressif et esclavagiste est bien tombé! un black est président!!! :ghee:
http://www.youtube.com/watch?v=M_t13-0Joyc
Ni Dieu, Ni Maitre. Athéisme naturaliste et humaniste. l'auto gestion comme forme politique. L'écologie pour nous sauver. La vie comme une romance gothique!.
"Vous n'avez pas besoin de religion pour justifier l'amour, mais c'est le meilleur outil jamais inventé pour justifier la haine."

Avatar du membre
Proust
Major Virtuel
Major Virtuel
Messages : 2073
Enregistré le : lun. 2 juil. 2012 14:06
Status : Hors ligne

Re: ça dé-rap en Tunisie!

Message non lu par Proust »

Bonjour Angelotin, il faut que la France se mobilise pour les sortir de prison comme ils l'ont fait pour la femen tunisienne qui vit maintenant en France.
Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice.
George Orwell.

Avatar du membre
nexus
Colonel Virtuel
Colonel Virtuel
Messages : 5387
Enregistré le : dim. 4 sept. 2011 23:34
Twitter : france
Status : Hors ligne

Re: La Tunisie et le califat

Message non lu par nexus »

A espérer pour le peuple Tunisien.

Tunisie: Ennahda s'engage à quitter le pouvoir pour former un gouvernement d'indépendants
Le parti islamiste au pouvoir Ennahda et les formations d'opposition ont pris l'engagement, ce samedi, de former un gouvernement d'ici trois semaines.
Une feuille de route a été signée. Le parti islamiste au pouvoir Ennahda et les formations d'opposition se sont mis d'accord, ce samedi, à Tunis pour la formation en trois semaines d'un gouvernement d'indépendants.

Ce document, rédigé par quatre médiateurs, prévoit la désignation avant la fin de la semaine prochaine d'un Premier ministre indépendant qui aura deux semaines pour former son cabinet. Le gouvernement dirigé par Ennahda devra alors démissionner.

La signature de ce texte a été disputée jusqu'au bout, retardant la cérémonie de samedi, mais finalement le chef d'Ennahda, Rached Ghannouchi, et les dirigeants de l'opposition l'ont signés devant la presse et la classe politique. Le Congrès pour la République, parti du président Moncef Marzouki et allié séculier d'Ennahda, a lui refusé de le parapher

Un "dialogue national"

Le gouvernement dirigé par Ennahda, fragilisé par deux assassinats d'opposants, les crises politiques à répétition et les difficultés économiques, a ainsi accepté de quitter le pouvoir deux ans après sa victoire aux élections du 23 octobre 2011, le premier scrutin libre de l'histoire de la Tunisie.

La feuille de route prévoit aussi dans les quatre prochaines semaines, à l'issue d'un "dialogue national" réunissant toute la classe politique, l'adoption d'une Constitution et d'un calendrier électoral.

http://www.bfmtv.com/international/tuni ... 17478.html
L'islam n'est pas la révélation de dieu a l'homme mais celle de l'homme sur dieu.
La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification
L'athéisme est une négation de Dieu, et par cette négation, il pose l'existence de l'homme.

Répondre